Château du Breuil, Le Breuil - Saône-et-Loire

Château du Breuil - 71Le puits du château du Breuil

La seigneurie du Breuil change de mains à la fin du 14e siècle. Elle appartient alors à la famille de la Garde qui la reçoit en fief du sieur d'Estrabonne seigneur de Nolay.

Les dégagements que nous avons réalisés à partir de l'an 2000 montrent qu'au 15e siècle les de la Garde avaient abandonné la vieille motte féodale, jusqu'ici occupée par les Seigneurs éponymes du Breuil. Ils édifièrent leur nouvelle demeure un peu plus à l'ouest. Au 17e cette dernière fut rasée par Palamède Baudinot qui, au même emplacement, fit bâtir le château actuel.

Des substructions de la bâtisse précédente ont été conservées dans les fondations de la nouvelle. Il s'agit essentiellement d'une partie de la cuisine avec son puits, dans lequel on pouvait puiser l'eau depuis les étages supérieurs, et du système d'évacuation des eaux usées. Des éléments hétéroclites (linteaux avec accolade, pieds droits moulurés, colombages, fenêtre à coussièges, fenêtre à meneaux, colonnes etc.) provenant de la destruction de l'ancienne bâtisse du 15e, furent réutilisés pour construire la maison encore visible près de la grille d'entrée.

Louis LAGROST
Archéologue, secrétaire du Comité Départemental de la Recherche Archéologique de Saône-et-Loire (CDRA 71)

Dégagements à l'occasion de travaux au château du BreuilPuits du château du Breuil

Plan des parties arasées de l'ancien château du Breuil