Logo CeCaB
Le puits du château fort de Logne (Ferrières, province de Liège, Belgique)

Le puits du château fort de Logne (Ferrières, province de Liège, Belgique)

Cet ouvrage est l’édition séparée d’un article publié dans L’eau dans le château - acte du troisième colloque international au château de Bellecroix.

Benoît Wéry, Patrick Hoffsummer, Emmanuel Delye

28 p. - 8,5 €

Chagny, 2014 - ISBN : 978-2-9543821-6-6

Commander

Les fouilles de puits de châteaux forts escarpés sont souvent des opérations lourdes à organiser. Le cas de Logne, où le conduit était comblé sur plus de 56 m, est exemplaire. Après 30 années d'efforts, la fouille a livré un matériel très abondant, riche et bien conservé. L'étude de ce dernier, toujours en cours, livre ses premiers résultats, grâce notamment aux apports des sciences naturelles.

L'histoire du château, qui se termine brutalement par un siège en 1521, s'accorde avec les premières analyses du matériel archéologique trouvé dans le puits. Ainsi les restes d'une roue d'écureuil ont été précisément datés en dendrochronologie de 1484-1485, date qui correspond à une campagne d'agrandissement connue par l'archéologie du bâti. Les résultats récents et à venir offriront de nouvelles bases de réflexion à propos de l'évolution de la place-forte et de son système d'approvisionnement en eau.